Rechercher
  • Nathalie

Pourquoi le paon ?

Dernière mise à jour : 30 sept. 2021



Mes tatouages, mes bijoux.

Quand j’ai choisi de me faire tatouer, j’ai longtemps réfléchi à ce que je voulais qu’on me grave sur la peau.


L’idée d’un tatouage m’a toujours plu, et mes premiers désirs de tatouage remontent à l’adolescence. Certaines personnes sont plutôt effrayées à l’idée de porter sur elles quelque chose qui durera toujours ! Au contraire, moi, cela me rassure. Pour autant, à cette période, je n’avais pas d’idée précise sur ce que je voulais. Et en toute conscience qu’un tatouage c’est pour la vie, je ne voulais donc pas me précipiter.



J’ai donc attendu patiemment que vienne l’inspiration, je me suis laissée le temps. Tant et si bien que mon premier tatouage, je ne l’ai pas réalisé avant mes trente ans. A cette période, les tatouages n’étaient pas encore aussi tendance qu’ils l’ont été par la suite. Je savais juste que je voulais un tatouage que j’aurais dessiné, pas un simple dessin choisi dans un catalogue, impersonnel, commun.


Le végétal m’a toujours attirée, et c’est tout naturellement que je me suis tournée vers des décors art déco pour composer mes premiers tatouages plutôt composés de volutes, de fleurs, ou bien encore de personnages entrelacés.

Je n’apprends qu’à celles et ceux qui ne se sont jamais lancés dans l’aventure, que le tatouage devient très vite addictif. Bizarrement, malgré la douleur parfois ressentie, et les désagréments liés aux soins qu’il faut leur apporter, les tatouages nous appellent, et il se crée alors un manque qu'il devient opportun de combler.

L’appel étant plus fort, j’ai donc réfléchi à d’autres inspirations. Après des réalisations plus réalistes de motifs de statues de style Renaissance ou Néogothiques, j’ai puisé encore dans le registre que j’affectionne plus particulièrement : celui des Arts décoratifs et de l’Art nouveau.

Et le motif du paon m’est alors apparu comme une évidence.

Animal emblématique de l’Art nouveau, le paon y a été représenté sous des formes et des couleurs multiples et très variées, sur divers supports, schématisés, colorés ou en noir et blanc. Que ce soit en peinture, en gravure, sur du verre, de la céramique, des bijoux, des vêtements, des meubles ou encore en architecture, le motif du paon s’est largement développé dès la deuxième moitié du XIXe siècle et dans la première moitié du XXe siècle.


Beau, majestueux, mystérieux, fier…

J’avais choisi le paon pour tous ces attributs. Sans avoir vraiment conscience de sa symbolique. Je voulais juste que ce paon soit tatoué sur mon avant-bras gauche, et que son cou et sa tête s’enroulent autour de mon poignet.

Les tatouages sont comme des bijoux. Ils ornent le corps sans autres attributs, ils se suffisent à eux-mêmes, ils vivent avec nous, en nous.


Rien n’arrive pas hasard me direz-vous !


C’est donc ce motif du paon que je choisis encore, quelques années plus tard, pour symboliser mon logo et le S de Silentio, mon nouveau projet professionnel autour des massages intuitifs, pour rappeler visuellement le paon que je me suis fait tatouer quelques années auparavant sur l’avant-bras. Le paon est une évidence, en forme de S, aux couleurs chaudes, et envoûtantes.


Le paon, ce volatile aux cent regards, aux couleurs chatoyantes et captivantes, que symbolise-t-il ?


J’ai mené dès lors ma petite enquête sur ses différentes significations, que j’aimerais désormais partager.

Le paon, selon les croyances populaires et religieuses diverses, peut être symbole de résurrection, d’immortalité, de spiritualité, ou bien encore de malchance ou plus généralement, illustre le troisième œil.


Je ne m’étais jamais penchée sur ces symboliques auparavant ! Et j'étais loin de m'imaginer que le paon recouvrait autant de symboliques et de croyances.


J’ai repensé aussi à une petite aventure que j'ai vécu il y a quelques années, bien avant que je me décide à me former aux massages, et celle-ci prend désormais tout son sens.

A la recherche de champignons par un beau matin d’automne, nous marchions au beau milieu des châtaigniers, des chênes et de la mousse, quand nous avons découvert cinq plumes de paon magnifiques mêlées aux feuilles mortes. Très surpris et intrigués par cette trouvaille inédite, nous nous sommes empressés de les ramasser. Nous ne saurons jamais pourquoi et comment elles sont arrivées là où nous les avons trouvées. Plusieurs hypothèses s'offraient à nous, les unes plus improbables que les autres. Mais peu importe...

Les plumes sont désormais agencées dans un joli pot au milieu de bâtons de bois ramassés dans la forêt.


Lorsque je me suis concentrée sur mes recherches de symbolique, je suis tombée sur cet écrit : « Si une personne trouve une plume de paon, cela signifie qu’elle va renaître de ses cendres, réussir à tourner la page après une période particulièrement difficile et enfin aller de l’avant » (https://www.luminessens.org/post/2016/06/18/le-paon).


J’étais loin de me douter alors, au moment où nous avions découvert ces plumes de paon, que le paon deviendrait si présent dans ma vie !


« Le paon symbolise la roue solaire et sa queue le ciel étoilé. L’œil qu’ouvre le paon est celui de l'intuition, de l'authenticité et de la vision pure. Le paon inspire la perspicacité pour voir au-delà des apparences. Il invite à écouter davantage la sagesse que chacun possède, à ouvrir les yeux, ou à les fermer, pour mieux voir. Il aide donc à la clairvoyance et à l’intuition. D’une manière générale, le paon est un symbole d’ouverture et d’acceptation ».


Le paon est ainsi devenu l’animal qui me symbolise. Je suis ravie de voir que dans de nombreuses croyances, le paon est lié à l’intuition.

L’intuition a toujours fait partie de ma vie. Et aujourd’hui plus que jamais…

Mes massages sont autant de symboles que les yeux du paon, colorés, multiples et variés.


Silentio, Massages intuitifs.





33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout